Forum RPG Vampire
 

CONTEXTE ♠ Il était une fois, à River Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
♠ Fondateur ♠ Dirigeant de River Crow
♠ Fondateur ♠ Dirigeant de River Crow
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 8099
Points RP : 198
Localisation : Le Manoir

Date d'inscription : 30/10/2013

Feuille de personnage
Vos liens:
Rythme RP: Moyen

De la main de Léandre McGuiness signé le Jeu 7 Nov - 17:11

Il était une fois…



On pourrait très bien commencer l’histoire par un « il était une fois. » Comme on pourrait tout aussi bien la commencer par « il fut un temps. » Mais à quoi cela servirait-il ? Dans quel but ? Ce qu’il y a à savoir sur cette histoire est là, devant vous. Vous ne pouvez plus faire marche arrière. Non, vous ne pouvez pas vous échapper. Rien. Vous faites l’erreur de rentrer dans cette ville, attiré par la splendeur des fleurs à l’entrée, les belles maisons, la beauté du paysage. Cette ville médiévale attire chaque année de nombreux voyageurs. Mais dès que vous mettez le pied à l’intérieur c’est pour ne pas en ressortir.

Faites ce pas qui vous fera voyager dans les limbes de l’enfer. Faites-le, ce dernier petit pas, celui qui vous privera de toute liberté. C’est l’entrée dans les terres de Léandre McGuiness. Qui se cache réellement derrière ces murs ? Qui reste protégé par les murs épais de cette bâtisse ? Pourquoi à chaque tombée de la nuit les hommes s’enferment-ils pour ne ressortir qu’au petit matin ? Faites-la, cette dernière foulée qui vous retirera toute liberté. Venez et laissez-vous tenter par ce monde où la peur reste omniprésente en chacun de nous. Faites-la, et venez découvrir notre monde.

Bienvenue à River Crow, la seule ville où l’homme n’a aucune conscience. La seule ville où justice n’est plus. Il était une fois une ville retirée d’Irlande. Il était une fois où les hommes vivaient heureux, en parfaite harmonie. N’est-ce pas utopique ? N’est-ce pas féerique. Et si cette ville n’était plus que chaos ? Regardez, observez et voyez le sang sur les murs, voyez les tripes qui souillent les galets. Vous la sentez cette puanteur ? Ce n’est que celle qui émane de vous lorsque l’on vous arrache la peau, les muscles, vous laissant passer pour mort, ou juste, sur le point de rendre votre dernier soupir. Alors, cela vous tente ? Faites-le, ce pas et vous comprendrez…


Que s’est-il réellement passé à River Crow ?

 
Il était une fois en l’an 1942, la ville de River Crow. Réputée pour son bien-être, pour sa splendeur, pour la jovialité de ses habitants. River Crow, l’une des plus belles villes médiévales d’Irlande, au loin, les ruines d’un château, ses murs d‘un blanc étincelant, le sourire de ses habitants. Rien ne laisse à penser que dans cette ville, rien ne va.

Chaque fleur finit toujours pas faner. Comment toute chose vivante, la vie n’est qu’éphémère, chose qui ne peut durer, persister. La guerre a fait de River Crow l’un des endroits les plus craints de toute l’Île. Qui sont ces gens ? Que font-ils ? Pourquoi ce ne sont pas les allemands qui viennent prendre le pouvoir ? La ville est vite assiégée, au loin, des cris, des pleurs. Les murs virent au gris, les fleurs fanent, la brume se lève.

La guerre, quelle opportunité pour venir assiéger une ville ! Rapidement le peuple se cache, prend peur. L’homme à la tête de cette armée n’est pas humain à ce que l’on dit. L’homme à la tête de cette armée n’est que le diable, fils de Caïn. Un homme sans pitié. Il tue, hommes, femmes, enfants. Peu importe. Il ne se nourrit pas. Il ne boit pas. Il ne sort que de nuit pour venir effrayer les habitants. La ville ne vit plus. Il n’y a plus rien. Les hommes se soumettent. Rapidement, les hommes cèdent. Personne ne se soulève. S’ils veulent le pouvoir, qu’ils le prennent. Jusqu’où l’instinct de survie peut-il mener un homme ? Les tortures se succèdent, les hommes ne sont plus rien. Plus de couleurs, plus de vie. Le néant total. Au loin, pouvez-vous entendre le son d’un cri ? Le bruit d’un fouet qui claque contre une peau qui se déchire ? Sentez-vous cette perle de sueur qui glisse le long de votre dos ? De votre nuque ? Ce frisson provoqué par l’effleurement d’un doigt froid, gelé comme la mort ? Fermez les yeux. L’homme n’est plus rien. Au loin le manoir devient rapidement un endroit macabre. On dit que les hommes qui y vivent ne font rien de bien. On dit… Des dires, qui ne sont que chimères pour certains, balivernes pour d'autres. Des légendes simplement. Certains lisent trop. Voilà ce que hurlent les habitants plus rationnels. Les autres, les lâches, morts de peur, ne font que croire en ces légendes. La guerre n’est pas finie. Mais ici, éclate la guerre civile. Entre instinct de survie et volonté de liberté. La vision du monde change. Les hommes ont peur. Et cela ne fait que commencer…


2042
 
Il fut un temps où les hommes vivaient encore heureux, en parfaite harmonie. Cela ne fait pas un peu conte de fée ? Les contes de fées n’existent pas, rien n’est réel. Parce-que l’homme n’est pas fait pour perdurer, parce que le genre humain naît, et crève. Il n’est rien, simple petite chose éphémère qui un jour ouvre les yeux pour enfin les fermer. Il l’a compris, lui, qu’il était au-dessus d’eux. Il ne faut pas être aveugle, dupe, naïf, le genre humain n’est rien. Qu’est-ce que la vie d’une petite ville à l’échelle de la population mondiale si ce n’est rien. Une miette de pain au milieu d’un panier de baguettes. Quelle douce comparaison. Il lui aura fallu cent ans pour contrôler la ville. Aujourd’hui River Crow n’est rien. Une ville où règne le chaos, la peur, la trahison. L’homme ne sait plus où se mettre, ni où est sa place. La ville se retrouve divisée en deux parties. La folie prend le dessus. Quelle sera votre place ? Suivrez-vous le chemin de Wellan, ferez-vous le choix de vous battre pour une cause qui, de toute manière, ne persistera pas ? Ou alors, prendrez-vous la route qui mène tout droit à ce manoir qui vous effraie tant. Partisan ou bien opposant ? Défendrez-vous vos droits, ou bien laisserez-vous la folie vous envahir ? Faites le bon choix. Faites le dernier pas, et entrez dans un monde ou il n’y a aucune échappatoire.

Nous sommes actuellement en 2042. L'Irlande apparaît aux yeux du monde comme étant le nouvel eldorado. La crise s'est emparée de la majorité du globe, et beaucoup cherchent refuge dans ce pays où tout semble aller pour le mieux. La ville montrée du doigts ? River Crow. Une seule chose, l'homme ne sait pas que les vampires ont pris le contrôle de la ville. Et du rêve souhaité naît alors le cauchemar. Celui de se retrouver esclave de cette race dite supérieure et être formaté dans l'unique but de devenir des vampires de la plus grande qualité afin que puisse naître la plus somptueuse des populations. Et créer une nouvelle ère. Celle des vampires. Mais parce qu’en chacun de nous peut persister une part d’humanité, d’autres se battent. Les vampires se divisent, tout comme les hommes. Faites le bon choix. Battez-vous pour la liberté.


© Lyr
Revenir en haut Aller en bas
http://rivercrow.forumactif.org
avatar
♠ Fondateur ♠ Dirigeant de River Crow
♠ Fondateur ♠ Dirigeant de River Crow
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 8099
Points RP : 198
Localisation : Le Manoir

Date d'inscription : 30/10/2013

Feuille de personnage
Vos liens:
Rythme RP: Moyen

De la main de Léandre McGuiness signé le Dim 14 Déc - 0:25

Partie II




Première victoire :

la naissance d'une nouvelle Inquisition


 Du sang. Beaucoup de sang. De partout. Sur vos mains. Sur vos vêtements de soie. Dans vos cheveux. Du désespoir pour certains. Du bonheur pour d'autres. L'envie de fêter une victoire. L'envie de pleurer la défaite pour les autres. Une soirée peut parfois suffire à faire basculer la balance. Et la suite d'un espoir qui se voit enfin sans nul doute arriver. Celui d'une liberté. Il avait voulu festoyer en cette nuit du 25 août 2042. Il avait voulu prouver sa toute grande puissance au monde extérieur. Aux siens. Le vampire suprême fut brulé sur le buché : son sire. Tybalt. Et ainsi il monta sur le trône. Monta sa grande puissance à son paroxysme, et s'autoproclama dirigeant suprême de la race Caïnite. Léandre McGuiness avait réussi. Léandre McGuiness venait de fêter une autre victoire. Qui toutefois ne perdura pas. Car jamais l'on ne se doit de baisser les armes. Jamais...

   Ils sont arrivés par le Nord. D'autres, par l'entrée Sud. Armés, révoltés, déterminés plus que jamais à faire tomber ce nouveau roi. A leur tête, deux hommes. Au Nord, Viljami Ylönen, remplaçant de son frère et traitre ultime à son rang. Au Sud, Aindreas An'Sonnach. Chef de la rébellion. Grand homme à l'esprit tourné sur une seule et unique chose. La liberté, l'envie de sauver sa race. Et la guerre pour la gagner.

Ils ont combattu sans faiblesse. Se sont donnés corps et âme pour remporter cette victoire tant attendue. Lui, n'a pas eu le temps de les voir venir. Et là où auraient dû mourir 500 martyres proclamés, il a vu son destin prendre un tout autre tournant. Celui d'une victoire devenue défaite. Celui d'un règne devenu moquerie. Celui d'un monde qui finalement tomba.

   En cette matinée du 26 août 2042, en cette matinée fraiche, alors qu'il n'est encore que 6 heures du matin, se sont des cris de joie qui raisonnent dans les rues de la ville. Des cris de bonheur. Certains pleurent la perte d'un proche, mais se voient sourire sentant cette liberté si proche. Léandre a perdu. Léandre a enfin montré une certaine faiblesse. Celle de se croire invulnérable. Celle de se croire au-dessus de tous. Et sans faille. Et sans rien. Erreur fatale de la part de ce jeune Roi. De ce Seigneur qui a pu avoir la prétention de se hisser au rang de Dieu. Fatale erreur de s'être cru réellement invincible. Ou alors bien, erreur fatale de la part de l'opposition, de l'avoir cru... Faible... Et perdu d'avance...

   Nous sommes désormais en janvier 2043. Cinq mois se sont écoulés depuis la victoire des rebelles et une nouvelle année commence. Dans les rues, des affiches et des mots d'espoir ont été placardés sur les murs. Un appel suprême à la rébellion, alors que McGuiness a pris bien le temps de renforcer ses forces, faisant appel à des vampires venant de tous les royaumes. Cesare Borgia, dirigeant du Vatican, prend place au sein de l’église, pouvant ainsi s'infiltrer et surveiller de près ce qu'il s'y passe. Valtteri Vehviläinen, venu de Finlande, prend la tête de la ville. Zacharyas Stackhouse, venu d'Amérique, s'autoproclame inquisiteur aux côtés de Vladimir Zubrosky et ensemble ils feront régner leur loi. River Crow ne sera plus jamais la même. Dehors, on crie LIBERTÉ, et on espère la chute du Seigneur McGuiness.

Alors c'est dans le secret le plus ultime que le Roi envoie ses hommes faire la loi et faire régner une nouvelle terreur. L'heure de l'Inquisition. L'heure de prouver au monde entier que jamais rien ni personne ne pourra le faire tomber. Venez pénétrer dans la ville. Venez vivre une nouvelle ère. Celle d'un temps révolu depuis bien des décennies. Si vous vous sentez désormais à l'abri vous avez bien tort. L'opposition s'est emparée de la ville. Mais il compte bien la reprendre. Et met tout en œuvre pour cela. L'Inquisition fera la loi. Alors... Ne festoyez-pas trop... Ils sont peut-être juste derrière vous...


© Lyr


 
     
THE KING OF HELL
I am the thorn in your side that seeks accomplishment reminding the mortal of death. I am the spore of your pride, an angel heaven sent. The master of all
     
Revenir en haut Aller en bas
http://rivercrow.forumactif.org

CONTEXTE ♠ Il était une fois, à River Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

River Crow :: Anarchy dans la ville :: Anarchy dans la ville :: Indispensable-